Esquisse de nouveau séjour

Un délai incompressible de 18 mois à 2 ans est nécessaire entre la validation d’une esquisse et la première opération, afin de permettre une co-construction du projet optimum, une bonne promotion de l’opération et par conséquent un remplissage correct.

Il s’agit ici de la procédure pour un nouveau séjour.
Dans le cas de la déclinaison d’un séjour existant, cela peut faire l’objet d’une procédure allégée (validation par les 3 cercles sous la responsabilité de la dir-op, puis mise en programmation), sous condition :

 Etapes pour le porteur de projet

La procédure doit être commencée au moins 2 ans avant la première opération.

  1. En parler à la dir-op concernée pour un projet dans un groupe local existant, ou bien au service Création de Groupe Local pour un projet dans le cadre d’un groupe local. La dir-op redirige vers un prog ou autre interlocuteur pertinent dans la réflexion sur cette esquisse.

Avant l’étape suivante : Le projet doit comporter un prog rech et un prog péda-log (ou au moins un porteur de projet pour chacune de ces facettes).

  1. Création d’une esquisse en ligne c’est à dire un brouillon de descriptif Descriptif
    Descriptifs
    Pour savoir comment vous devez procéder pour publier votre descriptif veuillez cliquez.
    Vous serez redirigé vers les tutoriels qui vous donnent les éléments nécessaires.
    sur vacances-scientifiques dans la rubrique adéquate. Un maximum des sections des descriptifs sur vacances scientifiques Vacances Scientifiques La vulgarisation scientifiqueest au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

    Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
    Ainsi, les jeunes, les étudiants et les amateurs peuvent enrichir la science par la pratique.
    Mais ils peuvent également s’approprier des textes scientifiques grâces aux partages d’articles sur des plateformes citoyennes, notamment les réseaux sociaux.
    Votre action contribue donc à l’avancée de la science !

    L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel (détection d’exoplanètes et d’objets géocroiseurs). Mais la liste ne s’arrête pas là : grâce à des sondes et des vidéoprojecteurs vous pourrez percer le secret de la fabrique de cristaux et donc de l’assemblage de la matière, vous pourrez dater pierres et ruines archéologiques, et apprendre les propriétés des matériaux ancestraux, tout comme dater et reconnaître les fossiles de dinosaures qui jonchent le sol et même réaliser des moulages.
    Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

    L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
    Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.

    Pour plus de renseignements sur les séjours que nous proposons, rendez-vous sur notre page web : http://www.vacances-scientifiques.c....
    doit être rempli, au moins partiellement.
  2. Enregistrement d’une courte vidéo (5 minutes environ) pour présenter son esquisse, et mise en ligne sur le descriptif concerné.
  3. Préparation d’un budget prévisionnel, pour la partie péda-log (hébergement, transports, etc), mais aussi pour la partie recherche (besoins en matériel ou autre)
  4. Notification à la dirop concernée

 Etapes pour la dirop

  1. Analyse de si le projet entre dans un programme de recherche existant (dans ce cas traitement par la dir-op avec les 3 cercles) ou si cela concerne un nouveau domaine scientifique (traitement par le codir).
  2. Entrée de l’esquisse dans le tableau de suivi des esquisses
  3. Notification des personnes concernées, pour qu’elles aillent voir l’esquisse et contribuer à la FAQ. Par exemple à travers une newsletter régulière qui tienne tout le monde au courant des nouveaux projets.
  4. Dans le cas où le projet relève d’une décision dir-op, consultation des différentes parties cocnernées, pour pouvoir évaluer l’esquisse en répondant aux questions suivantes :
  • Le projet est-il scientifiquement et/ou stratégiquement intéressant (même si éventuellement au niveau de projet préliminaire) ?
  • L’équipe qui s’occupera de ce projet (3 cercles) est-elle bien identifiée et compétente ?
  • Le projet est-il logistiquement / sécuritairement solide ?
  • L’investissement nécessaire pour lancer ce projet est-il assumable ?
  • A-t-on le temps de promouvoir et remplir cette opération ?

 Etapes pour le CoDir, pour les esquisses qui dépendent d’une décision CoDir

  1. Validation
    1. Avis / notation des différents points à valider, par chaque membre du codir, directement dans le tableau de suivi des esquisses
    2. Si tout le monde est d’accord que tous les points sont au vert, pas besoin de réunion, l’esquisse est validée par le codir.
    3. Si l’un des points n’est pas validé par l’ensemble des membres du co-dir, discussion à ce propos lors de la réunion co-dir suivante, pour arriver à un consensus au sein du co-dir
  2. Notification
    1. Si l’esquisse est validée par le Co-Dir, que ce soit avant ou après réunion, le porteur de projet et la diro-op concernée en sont notifiés
    2. Si le consensus est que tel point n’est pas validé, notification du porteur de projet et de la dir-op concernée que l’esquisse n’est pas validée en l’état, mais nécessite telle et telle amélioration pour devenir recevable
    3. Si plusieurs points ne sont pas validés, notification du porteur de projet et de la dir-op concernée que l’esquisse n’est pas validée, et pourquoi.

 Etapes post-décision

  • Pour les esquisses validées : suivi des étapes classiques de programmation, sous la responsabilité de la dir-op : publication du descriptif, création de la structure de coût, choix des dates AU MINIMUM 18 MOIS APRES LA DATE DE MISE EN ŒUVRE DE L’ESQUISSE, publication sur osi-start, affectations…
  • Pour les esquisses non validées : c’est au porteur de projet de revenir vers la dir-op avec les propositions d’amélioration.

-

Documents joints

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?