Informations à connaître AVANT de démarrer votre intégration dans l’association

, par  *Conseillers-du-CR (tous), *DG, *Président OSI

Bonjour à toutes et à tous !

Si vous lisez cet article c’est que vous vous apprêtez à lancer activement votre intégration dans l’association ! Alors là tout de suite, nous vous souhaitons une très bonne lecture, et surtout...

... à très très bientôt !

Une fois que vous aurez lu cette page dans son intégralité, vous devrez nous le préciser en nous l’écrivant sur ce lien

 Avertissement

1) La formation St1 n’est PAS une formation au sujet d’OSI, ni une formation pour comprendre les buts et l’organisation de OSI. La St1 est une formation à la Pédagogie des Sciences sur le cas particulier des projets de Recherche Participative, et qui doit être suivie pour pouvoir encadrer des opérations d’OSI. Si vous désirez comprendre l’organisation et les buts de OSI, il vous faudra en dehors de la St1 :

  • Lire cette présente page et les autres se trouvant dans l’Intranet
  • Selon vos possibilités logistiques, participer à l’une des deux Table-Ronde de Questions-Réponses qui, pour l’une suit la St1, pour l’autre précède le Pré-Camps Pédagogique. Les deux étant les mêmes, elles sont organisées pour vous permettre d’obtenir toute réponse à toute question.
  • Vous impliquer sur les forums de discussion de cet Intranet, et poser vos questions.
  • Accepter le fait que chaque temps de l’année étant organisé, vous n’aurez pas accès aux informations données lors de telle réunion (Post-Camps, Assemblée Générale...) tant que ces réunions n’auront pas lieu à la date habituelle ; en clair, il y a un temps pour chaque chose et il vous faudra forcément faire une année complète au sein d’OSI si vous voulez comprendre l’organisation d’OSI. D’ici là, inutile de dire que l’organisation est floue, et fiez vous à vos Responsables et Chefs d’Equipe qui, eux, connaissent leurs missions et les cadres d’OSI.

2) La formation St1 n’est PAS une réunion avec des anciens membres d’OSI. Vous n’y rencontrerez que très peu d’anciens, et c’est normal. Dans quelques années, quand vous serez un-e ancien-ne d’OSI, vous ne voudrez pas venir à la St1 parce que cela vous prendra du temps et de l’argent de venir tous les ans à la St1. C’est pour les mêmes raisons que vous aurez à ce moment là que peu d’ancien-ne-s font le déplacement pour venir vous voir à la St1. Vous rencontrerez donc les anciens éducateurs lors de la première réunion de travail à laquelle, eux aussi, viennent tous les ans, pour préparer la Haute Saison des missions. Dans la plupart des cas, la Formation St1 vous sera donnée par un-e seul-e formateur, même si vous serez nombreux. Bien sûr il-elle ne sera pas seul-e, et vous pourrez échanger avec d’autres cadres d’OSI qui seront présents pour organiser la formation.

3) Rares sont les ONG, Entreprises et Services Publiques, qui vous donneront dès votre intégration une explication intégrale et complète de leur organisation interne. D’autant plus que dans bien des cas, rien n’est écrit, pas tout n’est formel, et beaucoup est inconscient, « naturels », bref, non documenté. Dans la majorité des cas, voire dans tous les cas, il vous faut progresser en interne, en apprenant sur le terrain. Nous avons voulu vous donner ces informations accessibles à toutes et à tous. Le chantier est immense. Bien sûr cela passe d’abord par une lecture complète. Mais il y aura des champs d’informations qui intéresseront certains d’entre vous, et d’autres qui ne vous intéresseront pas. Ce sera à vous de faire le tri dans l’Intranet. Vous aurez un accès complet à l’Intranet une fois votre intégration finalisée. Nous ne pouvons pas savoir qui sera plus intéressé par quoi, donc toutes les informations sont données, et ce sera à vous de faire le tri. Et s’il manque une information qui devrait, selon vous, être explicitée ou documentée, alors demandez la nous, et nous prendrons alors le temps de la publier grâce à vous.

3) La volonté de transparence de l’ONG va jusqu’à faire que son Assemblée Générale soit ouverte au public, à l’ONU (accessible à tous sur simple inscription dans les délais), ce qui est unique (dans bien des ONG, l’AG est réservée aux membres). Pour autant, vous pourriez avoir le sentiment qu’il y a des flous dans les informations données ; cela viendra probablement du fait que vous aurez assimilé trop d’informations en trop peu de temps, et sans avoir encore pu vivre d’expérience du métier sur le terrain. OSI est une grosse organisation, et comme pour toutes les grosses organisations, il y a beaucoup d’informations car beaucoup de projets, beaucoup de programmes, beaucoup de cas de figure à gérer. Le meilleur moyen pour assimiler toutes les informations reviendra :

  • à faire preuve de Patience : au fur et à mesure du temps qui passera, des informations que vous aurez déjà reçues, prendront leur sens quand la situation se présentera pour la première fois pour vous,
  • ne pas faire les réponses seuls, et ne pas nourrir non plus des discussions de couloir basées sur vos questions : allez à la rencontre d’un-e éducateur-trice qui a déjà pu voir le fonctionnement d’OSI.

4) Pour éviter le burn-out, les informations vous sont données par étapes, et parfois, redonnées après un nouveau temps d’analyse. Vous devez donc commencer par le début, et être aussi patient. Arriver dans l’association sans avoir lu et intégré parfaitement les informations données sur cette page vous empêcherait de comprendre rapidement les autres informations qui seront données par la suite dans le cadre de l’avancement des projets sur lesquels vous serez actifs. Merci donc d’y prêter toute votre attention. Si vous recevez le lien vers cette page trop peu de temps avant de venir sur le lieu de votre prochaine rencontre avec vos nouveaux collègues, alors nous vous proposons dans ce cas de l’imprimer et de la lire dans l’avion, dans le train ou durant le co-voiturage. Mais dans tous les cas, sachez que les périodes de travail sur place sont toujours très chargées, et chaque minute est exploitée à bon escient, ne serait-ce que pour vous faire honneur à vous tous qui traversez de longues distances pour vous rencontrer sur le Centre de Séjours Scientifiques. La meilleure préparation de chacun et de chacune est donc nécessaire au parfait déroulement des réunions.

5) Cette page est soumise à votre lecture depuis chez vous dans le but d’alléger le programme des réunions. Nous sommes donc dans une situation d’enseignement à distance (e-learning). Cela intègre la possibilité d’échanger questions et réponses. Donc si vous avez des questions au sujet des informations de cette page, merci d’utiliser le forum qui se trouve en bas de la page et nous vous y répondrons dans les meilleurs délais - vous recevrez la réponse directement sur votre adresse électronique.

6) Cette page est organisée pour une lecture linéaire. Pour saisir tout le sens d’un chapitre il faut d’abord avoir lu les chapitres précédents.


Prêt ? Alors tenez bon jusqu’à la fin de la page, c’est important d’avoir pu tout lire.


 En deux mots...

Si on vous demande ce qu’est Objectif Sciences International, vous pouvez répondre que c’est :

  • Une association de Recherche Scientifique et d’Education aux Sciences et Techniques placée au service du Développement Durable
  • Reconnue en tant que OING par la République de Genève
  • Et ayant obtenu le Statut Consultatif Spécial auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies
  • D’une année à l’autre, entre 100 et 150 personnes actives dans l’Intranet et sur le terrain
  • en 2012 déjà ce furent plus de 1’000 personnes formées à la Pédagogie des Sciences niveau 1 depuis 1992 (enseignants, animateurs socioculturels, éducateurs scientifiques au sein de OSI...)
  • Des Centres de Séjours Scientifiques, répartis par zone continentale, pour relayer l’action sur le terrain
  • Des Programmes de Recherche et d’Education répartis par thématique, pour relayer l’action dans le plus de domaines possibles
  • 2’000 enfants et 1’000 adultes qui passent chaque année sur les Centres de Séjours Scientifiques une fois que ceux-ci fonctionnent à plein-régime, ce qui peut signifier d’une année à l’autre plus de 6’000 membres bénéficiaires chaque année sur l’ensemble du réseau
  • Des éducateurs scientifiques qui sont à la fois des scientifiques ET des éducateurs
  • Une Formation à la Recherche PAR la pratique de la Recherche
  • Dans TOUS les domaines
  • Une équipe de passionné-e-s
  • Qui savent se faire plaisir dans la bonne humeur et...
  • Dans le plus grand sérieux
  • Au service de leur public (utilité et qualité)
  • 25 ans d’expérience fin 2017 (« since 1992 »)
  • Une méthodologie ouverte mais rigoureuse
  • Une ambition importante
  • De grands projets
  • beaucoup de sites Internet (certains parlent de web ring, d’autres de bouquet numérique)
  • et un portail Intranet sur lequel vous êtes en ce moment même en train de lire cette page, et où se trouvent toutes les règles de travail et les guichets à votre disposition (voir les raccourcis sur le page d’accueil).

Mais si on vous demande de décrire

 L’Objet de l’Association

alors vous répondrez :

Objectif Sciences International est une association dont l’équipe a vu le jour en 1992 et qui a une double mission fondamentale, d’une part d’Education et de Culture Scientifique, d’autre part de mise en valeur et progression de recherches scientifiques et de solutions qui sont utiles au Développement Durable, chacune de ces 2 missions alimentant l’autre et inversement : ce qui a pour résultat la Recherche Participative !

Afin de remplir cette mission, Objectif Sciences International met en œuvre depuis 2005 un nouveau programme pédagogique de Formation à la Recherche PAR la Recherche dès l’âge de 7 ans, essentiellement basé sur la Pédagogie de Projet et l’éducation à la Coopération Non-Violente et dont les activités sont axées autour de sujets de recherches réels. Ce modèle pédagogique fait lui-même l’objet du Programme de Recherche TOURNESOL.

Pour répondre à ses ambitions l’association est composée de scientifiques issus de domaines de recherche très variés (géologues, archéologues, chimistes, biologistes, architectes, physiciens, ingénieurs…) qui travaillent au sein des Programmes de Recherche et d’Éducation et sur les Centres de Séjours Scientifiques, organismes qui composent l’association, et ce à toutes les périodes de l’année (séjours de vacances, classes de découvertes, colloques et séminaires…).

Chaque Programme de Recherche est décliné en plusieurs formes de productions, que sont les Stages de Vacances Scientifiques Vacances Scientifiques La vulgarisation scientifiqueest au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
Ainsi, les jeunes, les étudiants et les amateurs peuvent enrichir la science par la pratique.
Mais ils peuvent également s’approprier des textes scientifiques grâces aux partages d’articles sur des plateformes citoyennes, notamment les réseaux sociaux.
Votre action contribue donc à l’avancée de la science !

L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel (détection d’exoplanètes et d’objets géocroiseurs). Mais la liste ne s’arrête pas là : grâce à des sondes et des vidéoprojecteurs vous pourrez percer le secret de la fabrique de cristaux et donc de l’assemblage de la matière, vous pourrez dater pierres et ruines archéologiques, et apprendre les propriétés des matériaux ancestraux, tout comme dater et reconnaître les fossiles de dinosaures qui jonchent le sol et même réaliser des moulages.
Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.

Pour plus de renseignements sur les séjours que nous proposons, rendez-vous sur notre page web : http://www.vacances-scientifiques.c....
, les Ateliers et Clubs Sciences, les Classes Sciences, les Colloques, les Expéditions, ou encore les Formations, les Congés Science Solidaire, et font tous l’objet d’un Transfert de Technologie Transfert de Technologie
Transfert de Technologies
Transferts de Technologies
Terme technique ne désignant pas que le transfert des technologies à proprement parler, mais également le transfert de techniques, d’idées, de modèles, de secrets de fabrication... de découvertes en général. Le concept qui sous-tend le terme de Transfert de Technologie consiste en la capacité de faire suivre, dans sa concrétisation, toute avancée en Recherche fondamentale ou appliquée, afin qu’elle serve quotidiennement sur le terrain. Les manières sont diverses : création d’entreprise, d’association ou de Fondation, vente d’un modèle, diffusion d’articles, de catalogues de techniques gagnantes, etc.
, c’est à dire l’utilisation des solutions découvertes ou mises en oeuvre par l’industrie raisonnée.

Si vous avez des questions merci de vous rendre sur le forum en bas de cette page pour la poser, sinon, merci de continuer la lecture...

 Les noms du réseau Objectif Sciences International

L’association Objectif Sciences International est une ONG qui a son siège à Genève, en Suisse, afin d’être physiquement au plus près de l’ONU et de ses instances pour le Développement Durable, l’Environnement, la Météorologie et les Droits d’Auteurs... et ceci tout en se situant à 2 heures seulement de l’UNESCO qui a son siège à Paris.

Sont membres de l’association Objectif Sciences International exclusivement des entités morales (associations, fondations, membres unipersonnel...), dont les Programmes de Recherche, les Centres de Séjours Scientifiques, les Éducateurs Scientifiques Professionnels, mais aussi des Centres de Services.

A ce jour sont membres actifs d’Objectif Sciences International les associations suivantes :

  • Programmes de Recherche et d’Education (OSI PANTHERA, OSI GEOCLIM, OSI MINEO, OSI BIODIVERSITA, OSI UNIVERS, OSI DRONE CONNECTION, etc)
  • Programmes de Pédagogie et Logistique du Développement Durable (OSI PYRENNES, OSI MERS, OSI TOGO, etc)
  • Programmes de Développement Participatif (OSI MIX IT UP, OSI FRANCE, OSI CANADA, etc)
  • Les Groupes Locaux (OSI France Opérations, OSI Suisse Opérations, OSI Canada Opérations, OSI Togo Opérations...)
  • les Educateurs Scientifiques Professionnels ayant signé leur mandat

 Organigrammes Objectif Sciences International

L’association est composée de plusieurs organes de décision et d’action. Pour commencer, veuillez prendre note des informations données dans ce tutoriel vidéo :

  • Vérifiez que vous avez le son, pour entendre les explications
  • Le plein écran vous permettra de mieux visualiser certains détails
  • Il s’agit d’un tutoriel ; après un premier visionnage intégral de 5 minutes, un deuxième visionnage vous permettra de faire pause pour mieux reprendre certains points selon vos besoins.

Vous avez pris connaissance de ce film ?

Parfait, vous pouvez alors ouvrir l’image ci-dessous en grand pour visualiser l’organigramme du Centre de Ressources international du siège de l’ONG :

JPEG - 4.3 Mo
Organigramme OSI

Voici quelques détails explicatifs.

1) Le Comité Exécutif du siège International est composé par le Président de l’Association (M. Thomas EGLI), par le trésorier et par les Secrétaires Généraux organisés selon les thématiques nécessaires dans le but de conseiller le Président. Afin d’assurer une très forte cohérence sur le long terme les Statuts de l’Association précisent que le Président change par cooptation, c’est à dire que le Président sortant désigne son successeur. Le Président a un rôle à jouer sur la stratégie à très long-terme, et cette stratégie se décline dans le concret via des plans semestriels, annuels ou quiquénaux qui servent le but qui est visé au final. Les Secrétaires Généraux changent d’un mandat à l’autre, et sont choisis pour leur pertinence par rapport aux besoins du moment (par exemple un Secrétaire Général Chargé des Relations avec l’UNESCO). Leur mandat peut durer plusieurs années, mais sont toujours composés par années reconductibles. Ainsi l’association annonce chaque année la composition de son Comité Exécutif.

2) Le dirigeant de chaque association régionale ou thématique, est la personne qui a suivi la formation initiale et continue de l’ONG dans son domaine de mandat, et qui a signé le mandat avec l’ONG pour le compte de son organisme. Afin d’assurer une très forte cohérence sur le long terme les dirigeants de ces associations sont les personnes qui sont en charge de la bonne marche du mandat que cet organisme a signé avec l’ONG (Centre de Séjours Scientifiques, Programme de Recherche...). L’organisation interne des Conseils d’Administration de ces organismes relève de leur organisation propre et autonome.

3) Le Comité Stratégique de chaque Programme) joue un rôle de conseil des Sages et permet à ceux qui veulent aller plus loin dans la vie de leur association d’avoir une plateforme pour nourrir les décisions qui sont prises par le Comité d’Administration ou par le Responsable du Programme. Le Comité Stratégique de chaque Programme est composé :

  • des personnes qui désirent l’intégrer, dont certain-e-s parmi vous, lecteurs de cette page (dans le cadre de la contribution à distance aux travaux de l’association),
  • du Responsable du Programme
  • des partenaires, mentors, observateurs, invités à y être présents.

En général, le comité Exécutif de l’ONG et les Conseils d’Administration des Programmes ou des Centres de Services, de leur côté, représentent 1% seulement de la Vie Associative et y sont prises soit des décisions stratégiques, soit des décisions purement administratives. Le Centre de Ressources d’OSI (ce portail web et les gens qui l’animent) représente environ 20% de la Vie Associative en particulier via les Forums de travail des Communautés de Pratique en ligne tandis que le travail quotidien ou sur mission au sein des Programmes de Recherche, Programmes de Pédagogie et Logistique, et Programmes de Développement, en représentent près de 80%. Lorsqu’on est éducateur scientifique c’est vraiment au niveau de son Groupe Local et de son Programme de Recherche, Pédagogie ou Développement qu’il faut essentiellement s’investir si l’on désir agir et faire changer les choses quotidiennement et sur le terrain ! Les membres actifs qui siègent au Comité Stratégique de chaque Programme peuvent, de leur côté, contribuer à l’amélioration du fonctionnement global de nos actions en se basant sur ce qu’ils observent dans un Centre ou un Programme en particulier.

4) La Direction Générale : a pour attribution de veiller au parfait fonctionnement des mandataires, membres actifs de l’ONG, les uns par rapport aux autres et à la mise en oeuvre des actions telles qu’elles ont été prévues ensemble ; elle réalise ce travail en coordonnant les Conseillers et Pilotes du Centre de Ressources, et en coordonnant les Directions des Opérations qui, à leur tour, coordonnent les acteurs des Groupes Locaux. Elle est également en charge de la gestion administrative du Siège international.

5) Les Responsables de Développement Participatif :

Ils participent à la définition de l’offre et se basent sur elle pour booster vos résultats, en participant au remplissage de vos activités mais en jouant également un rôle de plateforme de rencontres entre les différents publics de l’association qui ont intérêt à se rencontrer, par exemple un scientifique présent sur un colloque et qui est justement à la recherche d’un industriel qui se trouve être parmi les parents des participants de nos stages de vacances scientifiques Vacances Scientifiques La vulgarisation scientifiqueest au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
Ainsi, les jeunes, les étudiants et les amateurs peuvent enrichir la science par la pratique.
Mais ils peuvent également s’approprier des textes scientifiques grâces aux partages d’articles sur des plateformes citoyennes, notamment les réseaux sociaux.
Votre action contribue donc à l’avancée de la science !

L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel (détection d’exoplanètes et d’objets géocroiseurs). Mais la liste ne s’arrête pas là : grâce à des sondes et des vidéoprojecteurs vous pourrez percer le secret de la fabrique de cristaux et donc de l’assemblage de la matière, vous pourrez dater pierres et ruines archéologiques, et apprendre les propriétés des matériaux ancestraux, tout comme dater et reconnaître les fossiles de dinosaures qui jonchent le sol et même réaliser des moulages.
Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.

Pour plus de renseignements sur les séjours que nous proposons, rendez-vous sur notre page web : http://www.vacances-scientifiques.c....
. Si vous désirez augmenter votre temps de travail, ou augmenter encore le taux d’activité d’un Programme de Recherche ou de Pédagogie en particulier, vous avez avantage à vous activez en même temps au sein de ce Programme et en même temps au sein du Programme de Développement qui collabore avec eux.

6) Le Centre de Ressources coordonne les Membres Actifs mandataires de l’ONG et les pousse vers le haut. Il joue plusieurs rôles :

Apport de services sur demande : les membres physiques qui constituent les Membres Actifs de l’ONG (donc y compris vous, lecteur de cette page) demandent des services au Centre de Ressources,

Motricité et Régulation : Le Centre de Ressources demande à la Direction des Membres Actifs mandataires de l’ONG, et aux Éducateurs, de réaliser un certains nombre d’actions et apportent des services d’office afin de faire fonctionner l’association comme prévu,

Plateforme : Échanges d’informations entre tous les Membres Actifs de l’ONG grâce au Centre de Ressources.

Le Centre de Ressources est composé de 4 Départements, chacun dirigé par un Conseiller et composé de un ou plusieurs Attachés, et de Pilotes métiers :

  • Département Marketing & Développement
  • Département Administration & Logistique
  • Département Sciences & Pédagogie
  • Département Publication & Communication
  • Pilote des Représentants Développeurs
  • Pilote des Centres de Séjours Scientifiques
  • Pilote des Programmes de Recherche
  • Pilote des Éducateurs Scientifiques

Vous avez un résumé des attributions des 4 départements sur l’image ci-dessous.

JPEG - 74.4 ko
Clic clic clic pour voir en grand

Le Centre de Ressources adapte son offre pour chaque Centre de Séjours selon sa situation et son stade de développement. Les 4 Départements fonctionnent tous en continu mais pas avec la même offre selon les stades du Centre de Séjour. Même si tous les Départements travaillent il y a une logique chronologique à un moment donné. Par exemple le Département Mark&Dev intervient d’abord pour créer le Centre avant que le Département Admin&Log y mette son nez et qu’ensuite les éducateurs puissent débarquer pour animer avec l’aide du Département Sciences&Péda et qu’on puisse ensuite communiquer sur tout ça grâce au Département Pub&Com.

Les pilotes travaillent chacun à la coordination des personnes concernées.

Les 2 types d’acteurs travaillent sous une forme modulaire qui vient s’ajouter à l’organigramme hiérarchique, ce qui démultiplie les effets positifs et rend le fonctionnement de l’ONG et de son réseau encore plus en adéquation avec les opportunités qui apparaissent à tout moment (initiative d’une personne dans le réseau, proposition arrivant de l’extérieur, rencontres qui changent tout...). Comme dans la nature, tous les organigrammes, c’est à dire hiérarchiques, en réseau, modulaires, sont présents, et sont tous actifs en même temps, selon les cas et les situations. Ce qui rend l’ONG adaptative sur la durée (l’adaptativité étant un terme technique indiquant le niveau de capacité d’adaptation d’un organisme dans la co-évolution au sein de son environnement).

Ces Départements et ces Pilotes sont à la disposition de tous dans l’association, alors profitez-en !

5) Les Centres de Séjour Scientifiques : Composés d’une équipe de Direction, d’une équipe fonctionnelle (cuisines, ménages, service, technique...) et des éducateurs scientifiques saisonniers ou mandataires pro, représentent ce qu’est réellement l’association au jour J.

Les Centres grandissent grâce au rythme donné par le Centre de Ressources en fonction de l’action des Responsables de Programme de Recherche, de Pédagogie-Logistique et de Développement, et bien entendu grâce à la présence active sur le terrain des Éducateurs Scientifiques et de leur Direction, le tout dans le cadre de la Programmation qui a été établie un an à l’avance lors de la Réunion Annuelle de Programmation du réseau qui a lieu traditionnellement à cheval entre juillet et août pour l’année suivante.

Le fonctionnement d’un Centre de Séjours Scientifiques ou d’un Programme vous sera décrit avec de plus amples détails durant votre intégration dans l’association, durant laquelle vous bénéficierez de nombreuses fiches ou séances d’échanges à ce sujet (en particulier lors de votre premier Pré-Camps).

Si vous avez des questions merci de vous rendre sur le forum en bas de cette page pour la poser, sinon, merci de continuer la lecture...

...car ce qui suit est encore plus important à connaître.

 Les Groupes de Travail

Les membres du Centre de Ressources animent les Groupes de travail selon leurs besoins.

Tous les membres, employés et partenaires des Centres de Séjours et des Programmes de Recherches (c’est à dire vous) doivent pouvoir participer à un ou plusieurs Groupes de Travail en plus du forum de base réunissant les éducateurs.

Le Centre de Ressources bénéficie ainsi de l’avis et de la contribution de tous, ce qui adapte et uniformalise ses services en plus de vous permettre d’intervenir sur la vie de l’association.

Les Centres de Séjours bénéficient ainsi d’améliorations en direct, ainsi que d’avoir pu influencer les choix de l’association par le biais des avis que vous aurez pu exprimer sur ces groupes de travail.

C’est l’organigramme inversé, grâce auquel ce sont les acteurs sur le terrain qui envoient les informations, demandes, conseils, idées, avis et sollicitations, aux instances de travail qui dirigent alors l’ONG en prenant en compte la réalité et le savoir-faire et la compétence de ces acteurs de terrain. Soyez le plus présent possible sur les forums de travail dans l’Intranet.

Capitalisation des connaissances

L’objectif des forums est clair : en plus de remplir la mission d’une liste de discussion classique ils permettent aux gens qui ne sont pas membres du groupe de travail de venir s’y renseigner par la lecture des sujets de discussion. Si vous n’êtes pas membre d’un groupe de travail mais que vous venez y poser une question vous recevrez automatiquement toutes les réponses dans votre boîte de courrier électronique, sans être gêné par les autres sujets échangés sur le groupe de travail.

Régulièrement, les chefs d’équipe effacent les sujets devenus inutiles pour au final ne laisser visible que les sujets pertinents pour la mémoire ou pour un usage sur le long terme. Ce « jardinage » des forums démultiplie leur valeur pour chacun des membres de l’association. Mais il provoque la disparition de tous les sujets qui ont été postés n’importe comment et n’importe où alors même qu’ils auraient pu être utiles malgré tout. Soyez donc vigilants à avoir une bonne utilisation de ces forums de travail.

Il paraît qu’en Chine on dit :

Un Homme intelligent apprend par ses expériences,
un Homme TRES intelligent apprend avec les expériences des autres !

Alors oui, effectivement, au lieu de faire des erreurs ou d’apprendre lentement, apprenez plus vite et sans faire d’erreur en tirant les leçons des erreurs de vos collègues, grâce à une lecture assidue des forums.

Si on peut vous donner un conseil au sujet des forums, alors ce sera de les exploiter au maximum.

Quelques mots encore pour décrire ce que sont ou peuvent être les forums de travail :

  • Travail à distance, depuis chez soi
  • Une grosse partie sous la forme d’investissement bénévole
    • Donner son avis en tant que membre
    • En tirer bénéfice pour soi, son CV ou son réseau...
    • Influencer l’évolution de l’association
    • Accélérer le traitement d’un sujet, d’un projet
  • Des missions rémunérées
    • Depuis chez soi (par exemple pour rédiger au propre une procédure)
    • Depuis le Centre (par exemple pour participer à la nouvelle stratégie alimentaire)
    • Sur d’autres terrains d’intervention (par exemple pour participer à une réunion importante dans un Ministère du pays)
  • Il faut décemment être au moins inscrit sur un groupe de travail sur lequel on est réellement actif pour pouvoir ensuite se plaindre si des choses ne vont pas aussi bien que l’on voudrait...
  • Le travail fourni sur les groupes de travail génère des emplois, vos emplois !
  • Vous pouvez être inscrits dans plusieurs équipes à la fois.
  • Participer activement à un groupe de travail et s’abonner à quelques autres, c’est s’accaparer l’association, aller plus loin, et être un lien supplémentaire de solidité entre tous les membres.

Vous trouvez la quasi-totalité des forums de travail sur ce lien. Il vous est demandé de demander votre inscription à au moins l’un de ces groupes de travail avant votre venue sur la Fin de Semaine d’Intégration. Pour vous inscrire sur un ou plusieurs groupes de travail il faut en formuler la demande directement par courriel à la personne qui est indiquée sur la page d’en-tête du forum (suivre le lien ci-dessus pour visiter chaque groupe de travail). Pour les membres actifs qui se destinent à siéger au Conseil Scientifique et Pédagogique leur groupe de travail est tout désigné ; il s’agit bien évidemment du forum « CSP Europe » ou « CSP Canada-USA »... Dans ce cas il faut envoyer un courriel au Conseiller Sciences & Pédagogie du Centre de Ressources pour lui demander de vous ajouter au forum CSP en ayant soin de lui préciser sur quelle zone vous habitez (Europe, Canada...) : sciences-peda objectif-sciences.com.

Si vous avez des questions merci de vous rendre sur le forum en bas de cette page pour la poser, sinon, merci de continuer la lecture...

 Le statut d’ONG d’Objectif Sciences International

Il n’existe pas de statut légal d’Organisation Non Gouvernementale (ONG). Il s’agit d’un état de fait, d’une part, et d’une reconnaissance par les pairs d’autre part.

Durant plusieurs années l’association s’est volontairement gardée de se donner le statut d’ONG car cela aurait été trop facile de s’auto-promouvoir au rang d’ONG. Mais aujourd’hui, depuis 2008, après 16 ans alors d’activité pour l’équipe à l’origine de l’association, et forts d’une présence sur 5 continents, avec un effet réel sur le Développement Durable via l’éducation des jeunes générations aux sciences et un effort sans cesse plus important dans la Recherche scientifique, nous avons pu commencer à nous positionner en tant qu’ONG internationale (OING).

Aujourd’hui, nous sommes sommes officiellement reconnu comme ONG Internationale par la plus haute instance de la République de Genève, qui sert de référence pour l’ONU à ce sujet.

Cette démarche de reconnaissance se traduit également par des dossiers déposés auprès des instances de l’ONU, de l’Union Européenne et des pays où nous nous trouvons, mais également par un effort redoublé en termes d’amélioration de notre organisation administrative et logistique.

L’objectif a été atteint d’obtenir le statut consultatif auprès des instances de l’ONU, c’est à dire de pouvoir participer aux débats et aux votes où les ONG qui ont ce statut sont invitées à le faire. Mais ce que l’instance de l’ONU qui nous a donné ce Statut consultatif attend le plus de nous, c’est que l’on continue à faire notre travail sur le terrain, et qu’on le fasse bien. Cela se traduit donc par des actes quotidiens d’animation socioculturelle, et d’éducation aux sciences. C’est ainsi que l’ONU attend de nous que nous lui donnions un coup de main, en faisant bien ce que l’on fait depuis toujours, et en le faisant en concertation avec ses divers organes.

 Le statut associatif d’Objectif Sciences International

Le terme « association » a des sens différents (sens commun, sens légal, sens financier, d’un pays à l’autre, etc) et de plus, Objectif Sciences International a une organisation qui lui est propre.

Le siège de l’association internationale étant en Suisse nous nous basons sur la loi suisse. Ensuite de quoi les Centres de Séjours Scientifiques et Programmes de Recherche et d’Edcation présents dans les autres pays du monde suivent le règlement de l’association dans la limite des lois nationales, fédérales ou encore provinciales du pays en question (Québec, France, Japon...). Pour chaque pays l’Organisme est enregistré auprès du Registraire des Entreprises ou des Association selon la loi locale, avec dépôt des Statuts locaux (Lettres Patentes) propres à l’association régionale.

Légal : non négociable – raison pour laquelle le statut d’association a été choisi pour Objectif Sciences International et ses membres que sont les Centres de Séjours Scientifiques ou les Programmes de Recherche

  • association = aucune redistribution du bénéfice aux membres, tout le bénéfice sert au financement des projets de l’association.

Financier : 1re grosse différence avec les autres associations

  • Les associations sont très souvent subventionnées.
  • Objectif Sciences International est subventionnées mais moins que les autres (entre 1% et 10% du fonctionnement selon les pays) et peut recevoir par ailleurs des aides pour réaliser certains travaux de réhabilitation sur certains bâtiments.
  • On dit habituellement que les associations ne font pas de bénéfice, mais elles doivent faire une marge, pour que cette marge puisse venir alimenter les projets de Développement Durable utiles au but de l’association et auxquels adhèrent les participants (ils désirent voir l’association réaliser ces projets). A OSI, les marges qui se produisent sur certains séjours permettent soit d’alimenter le Fonds Social de l’ONG qui aide les familles ayant peu de moyens, soit d’alimenter le Fonds Projet qui permet de lancer des opérations ou d’en maintenir, soit encore de maintenir d’autres séjours qui n’ont pas atteint les quotas de rentabilité. On parle ici de rentabilité, et non pas de profitabilité, la rentabilité signifiant « ça passe ou ça passe pas ». Si ça ne passe pas, ça signifie que nous dépensons plus d’argent que ce que nous avons reçu, et que donc, l’action doit être annulée. La marge réalisée sur une autre action qui a mieux fonctionné permet de maintenir les autres actions qui ont moins bien fonctionné. Cela se fait dans le cadre des règles de quotas et annulation/maintient qui sont décidée chaque année lors de l’Assemblée Générale des Membres actifs de l’ONG, en janvier, à Genève (l’AG d’OSI est organisée au sein d’un événement qui dure une semaine et qui s’appelle le Forum de Genève d’OSI).
  • OSI et ses membres actifs, comme les autres associations, sont habilitées à recevoir des dons.

Sens commun : autres différences, importantes

  • Contrairement aux « associations de quartier » ou aux « associations militantes classiques » Objectif Sciences International est un organisme dirigé de manière opérationnelle et entrepreneuriale. Concrètement, cela se traduit par une écoute des membres tous les jours (et pas juste à l’AG) et par une transformation rapide de leurs propositions (entre 1 jour et 1 mois selon les situations) et par une grande AG de plusieurs jours en janvier de chaque année (mais PAS par une AG classique à laquelle les membres sanctionnent des dirigeants, mais via une réunion de TRAVAIL de plusieurs jours au sein de laquelle les membres réfléchissent à ce qu’ils veulent pour l’avenir de leur association régionale et leur association faîtière, le tout en PUBLIC dans le cadre d’un Forum de rencontre plurithématique accessible aux observateurs et volontaires extérieurs).
  • Dans la pratique habituelle les employés ne sont pas membres et les membres ne sont pas salariés (par exemple en tant qu’animateur) mais en réalité rien n’interdit d’être à la fois membre et employés-salarié pour un job en particulier. À Objectif Sciences International tous les employés peuvent être membres s’ils le désirent et font alors un travail de bénévole (rémunéré par la passion) en plus de leur travail salarié (rémunéré, quand à lui, par de l’argent, des repas et de l’hébergement). Nos membres actifs sont également bénévoles PENDANT leurs heures salariées => ce travail « bénévole », c’est tout simplement une plus grande efficacité dans cette association que dans une entreprise classique. Lorsqu’on vous paie (salaire) pour faire un travail, vous le faites bien. Le faire très bien au lieu de juste bien est un acte hautement associatif et bénévole (il en va de votre seule volonté à contribuer à la plus haute qualité possible, d’être attentif à chaque seconde de votre présence sur le terrain).
  • Aucune disposition dans les lois suisses, françaises, québécoises, japonaises, tahitienne, congolaises, vietnamienne, chinoises, etc ne prévoit de consultation obligatoire des membres dans une association. Les AG telles qu’on les connaît habituellement sont donc une simple pratique comme il pourrait y en avoir d’autres. A Objectif Sciences International les Réunions annuelles autres que les Assemblées Générales (Pré-Camps, Post-Camps...) et es Assemblées Générales, ont toutes un rôle de retrouvailles entre les membres et de temps de réflexion de fond et d’action immédiate sur nos actions et la pédagogie mise en œuvre. Elles servent à émettre un bilan d’auto-évaluation des membres par les membres (qui notent leur propre action) et à élire leur représentant au Conseil d’Administration et au Conseil Scientifique et Pédagogique. Les membres votent et proposent nombre de solutions, idées et proposition qui sont ensuite reprisent par les employés permanents afin d’être réinjectées dans la mise en oeuvre de l’association. A cela s’ajoute alors tous les temps plus formels de prise de décision collective, sur tous les points que l’on ajoute à l’ordre du jour. Pour être membre de l’AG de OSI siège, il faut en devenir membre mandataire, c’est à dire signer un contrat d’Educateur Scientifique Professionnel, de Responsable de Programme de Recherche, de Responsable de Centre de Séjours Scientifiques ou encore de Représentant Développeur. Mais en plus de cela, il est également prévu la représentation, à l’AG annuelle d’OSI, des Educateurs Scientifiques Saisonniers par une ou plusieurs personnes désignées par les Educateurs Scientifiques Saisonniers eux-mêmes, lors du Post-Camps précédent en automne.
  • Habituellement, l’Assemblée Générale dure une heure ou deux et c’est le Président qui donne le bilan pendant que les membres écoutent avant d’élire un nouveau Président. Ici l’AG dure plusieurs jours, et ce sont les membres actifs, réunis en ateliers, qui donnent leur bilan, ensemble, et qui co-construisent l’ensemble des décisions à prendre.
  • Habituellement, l’AG est suivie par une mise en œuvre par le Conseil d’Administration qui fait comme il peut, quand il peut (en fonction des moyens et des envies). Ici l’AG est suivie des Pré-Classes, Pré-Camps, Pré-Colloques..., où ceux qui ont décidé sont ceux qui font ensuite (voir plus bas). Les éducateurs scientifiques et les membres du Conseil Scientifique et Pédagogiques participent à toutes ces réunions.

Ce n’est pas parce que l’organisation d’Objectif Sciences International est différente des autres associations que ça ne fonctionne pas. Au contraire d’ailleurs ! car nous avons aujourd’hui notre passé comme preuve de l’efficacité de notre organisation. Une association n’est pas obligée d’être complètement désorganisée sous prétexte de ne pas être dans le secteur marchant. Une association a le droit d’être plus efficace qu’une entreprise. Dans notre cas nous avons même le devoir d’être plus efficace qu’une entreprise puisqu’il s’agit de projets en faveur du Développement Durable (urgence).

Dans ce contexte, comment pouvez-vous intervenir sur la destinée de l’association ?

C’est ce que vous disent les lignes suivantes.

 Vos moyens d’intervention sur l’association

En plus d’être employés (Educateur Scientifique Saisonnier) ou Mandataire (Responsable de Programme, Educateur Scientifique Professionnel, Représentant, Responsable de Centre...) et que vous soyez à plein-temps ou en temps partiel, vous pouvez donc également être acteur actif dans l’association, et inversement. Ce qui est l’une des différences entre l’association Objectif Sciences International et les autres associations où les personnes employées n’en sont pas forcément des membres actifs ensuite au quotidien des travaux associatifs. Voici comment vous pouvez participer aux choix qui sont fait par l’association Objectif Sciences International :

Une à deux fois par an : Participer aux Réunions Générales des Educateurs de la Région (PRE-CAMPS et/ou POST-CAMPS)

  • Si vous n’avez pas pu participer durant l’année pour une raison ou une autre, participer à l’une ou l’autre de ces réunions générales vous permet de garder un lien fort et réel avec le reste de l’équipe.
  • C’est vous qui faites le bilan de l’année.
  • Le Post-Camps décide d’actions à réaliser, tandis que les Pré-Camps, Pré-Classes... réalisent ce que le Post-Camps a décidé. Si vous voulez décider de choses pour le Centre de Séjours Scientifiques ou le Programme de Recherche au sein duquel vous vous êtes rendu actif, c’est au Post-Camps qu’il faut participer avant tout.

Il existe une relation très forte entre les Post-Camps et les Pré-Camps. En effet, vous avez l’avantage de pouvoir à la fois décider d’un projet ou d’une amélioration et à la fois réaliser ensuite ces décisions. Vous êtes en même temps les décideurs et les réalisateurs, ce qui vous aide à garder les pieds sur Terre, y compris quant à vos attentes.

Plusieurs fois par an : Participer aux projets lancés

  • Pour influencer l’association et avoir le sentiment d’être un membre véritable, inscrivez-vous sur au moins un groupe de travail et participez-y vraiment ensuite.
  • Sur le forum des éducateurs ou sur les listes thématiques, plusieurs demandes sont envoyées régulièrement, pour lesquelles il est demandé un avis. Donnez votre avis, ces listes sont des « AG permanentes » qu’il faut utiliser pour construire l’association au jour le jour.

Toutes les semaines :

  • Lisez les courriers électroniques de l’association : pouvoir influencer son avenir c’est avant tout être capable de vous informer sur tout ce qu’il se passe.
  • Préparez vos projets : si vous êtes éducateur scientifique, en vous employant l’association attend alors de vous des résultats, pour lesquels elle vous en donne les moyens, mais à condition que vous sachiez venir les prendre. Préparez réellement et activement vos missions, et demandez toujours le plus tôt possible ce dont vous avez besoin pour l’obtenir dans les temps (l’association n’est pas non plus une magicienne et ne peut pas faire apparaître une liste de matériel en 2 semaines alors que le fournisseur est justement en vacances à ce moment là !).
  • Tenez-vous rigueur et demandez-vous honnêtement si vous avez fait tout ce qu’il fallait : c’est le premier service que vous pouvez rendre à l’ensemble des autres membres.
  • Faites nous part de vos idées, découvertes, bidouillages, échecs et réussites...
  • Si vous êtes membre du Conseil Scientifique et Pédagogique votre rôle est de vous pencher sérieusement sur des questions considérées comme importantes pour améliorer l’association ou pour améliorer son positionnement par rapport aux besoins. C’est en faisant avant réellement les débats au sein du Conseil Scientifique et Pédagogique que vous obtiendrez au final des rapports dignes de ce nom qui pourront alors être publiés en interne (dans l’Intranet) ou en externe (sur les pages publiques du site Internet).

Voici un exemple typique d’un travail qui n’est pas rémunéré par de l’argent mais qui est bel et bien rémunéré : la rédaction des Fiches Pédagogiques. Un travail dit « bénévole » est rémunéré par le sentiment qu’il procure de faire fonctionner une structure à laquelle on appartient. Les Fiches Pédagogiques ne sont pas rémunérées par de l’argent mais par le sentiment de faire avancer la structure, d’y mettre son grain de sel bien réel. Mais il y a plus important encore, et c’est très intéressant ; le fait d’être publié, lu puis reconnus, augmente la valeur de votre CV scientifique ! Vous récupérez là une très forte rémunération professionnelle. Le Département Publication & Communication du Centre de Ressources est là à plein-temps pour publier vos meilleurs articles dans des revues à comités de relecture et facteurs d’impact. Alors sachez en profiter ! (Consultez aussi l’article Proposer puis publier un article sur l’un des sites de l’ONG).

Et enfin, dernier sujet pour aujourd’hui, mais peut-être le plus important alors surtout ne le zappez pas :

 Comment profiter de votre adhésion à l’association

  • Pour profiter d’OSI, montrez d’abord patte blanche informatique !
    • Savez-vous ce qu’est un pishing ?
      Nous recevons plusieurs dizaines de tentative de pisching par semaine (fausses réservations de groupe par email, fausses inscriptions aberrantes mais qu’il faut savoir démasquer...)
    • Savez-vous comment un hacker pourra voler votre mot de passe ?
      A partir du moment où vous êtes actif dans OSI, que ça soit Intranet, site d’un Programme, ou autre, vous impliquez la sécurité de tous les autres membres d’OSI
    • Savez-vous quand vos achats seront sécurisé ou non ?
      Vous serez amené, dans le cadre de votre fonction, à vous procurer du matériel ou des services pour OSI. Un vol de vos données bancaires ou de celles d’OSI pourraient soudain immobiliser ou compliquer un séjour en plein milieu de son déroulement.
    • Savez-vous comment s’introduisent les logiciels malveillants sur vos ordinateurs ?
      L’introduction d’un logiciel malveillant sur vos ordinateurs pourra mettre en cause la sécurité de vos projets à OSI et celle de vos collègues, et ralentir leur avancement, ou diminuer leur qualité (votre énergie et votre temps passé ailleurs, votre ordinateur qui ne fonctionne plus en plein séjour et en présence du public dont vous avez la responsabilité...)

D’une manière générale, consultez cette rubrique « Sécurité » de l’Intranet afin de vérifier que vous êtes à la page en termes de comportement sécurisé sur vos divers outils informatiques.


En tant qu’acteur dans l’ONG, que vous soyez éducateur scientifique ou que vous soyez au Comité Stratégique d’un Programme, vous pouvez profiter de véritables « pépites » qui vous sont mises à disposition grâce au fait qu’on se réunissent tous ensemble. Vous connaissiez les Cercles Vicieux ? Et bien voici les Cercles Vertueux : plus vous profitez de l’association et plus celle-ci en profite à son tour...

Comment ? Voici la liste des principales possibilités qui sont à votre disposition :


  • Devenir éducateur scientifique : c’est à dire bénéficier des formations St1 et St2 et en réviser chaque année le contenu, et tirer ensuite profit des formations St3 et St4 qui vous serons proposées également ensuite, afin de développer un métier, un savoir-faire... Pour comprendre ce que veulent dire St1, St2, etc, vous avez un article dans l’Intranet que vous avez probablement tous lu et qui se trouve dans la rubrique « formations internes ».
  • Etre éducateur scientifique : c’est à dire avoir un salaire, un métier à part entière et une reconnaissance pour ce métier à la fois si riche, si complexe, mais si valorisant...
  • Rédiger et publier des articles scientifiques : le-la Conseiller-e Sciences&Péda vous conseille dans le contenu de vos articles pendant que lle-la Conseiller-e Pub&Com vous conseillera sur la forme de votre texte, ensuite de quoi ils s’occuperont, avec vous, de faire passer vos articles aux comités de relecture des sites à thématiques scientifiques dans lesquelles vous serez finalement publié. L’avantage pour tous ? Le CV de publication de l’association augmente en même temps que le vôtre, ce qui démultiplie votre mise en avant professionnelle. En permanence dans l’année, ce sont toujours plusieurs articles qui sont en cours de rédaction ou en cours de publication. A chaque publication vous êtes informés via la liste des membres du site concerné. Il faut noter que l’ONG ne rémunère pas le travail nécessaire à la rédaction d’articles. Ce travail est à la fois votre investissement personnel dans votre CV d’articles, et à la fois votre apport à la résolution finale des problèmes de développement durable. A ce sujet, merci de prendre connaissance de la page sur ce lien.
  • Devenir formateurs d’enseignants et de professionnels : Animer des jeunes ou des adultes ne vous suffit pas, vous désirez former des professionnels à des techniques particulières que vous maîtriser ou former des enseignants à la meilleure manière d’animer votre domaine scientifique avec leurs élèves ? Vous pouvez suivre une succession de plusieurs formations qui vous amèneront au niveau requis pour devenir un-e très bon-ne formateur-trice.
  • Etre formateur technique : c’est à dire augmenter encore votre temps de travail et donc, votre salaire, et c’est à dire, également, là encore, augmenter votre reconnaissance professionnelle.
  • Réseautage externe : avec l’appui du Conseiller Mark&Dev vous accédez à des « hub » regroupant des scientifiques ou des techniciens par spécialité, vous pouvez démarrer une activité dans divers « think tank ». Ce networking professionnel vous apporte de nombreux avantages, notamment en terme de carrière, en échange de quoi l’association en retire une présence accrue sur le terrain. Attention, il n’y a qu’une seule place par hub, aussi nous vous remercions de prendre contact le plus tôt possible avec le Conseiller Mark&Dev si vous voulez en intégrer un dans votre domaine.
  • Coaching et accompagnement individuel vers l’efficience : Vous désirez être encore plus efficace, faire plus avec moins, et faire mieux ! Chose rare et précieuse, l’association met à votre disposition un service d’amélioration professionnelle composé de suivis personnalisés. Réalisé sur demande, cet accompagnement conseil est réalisé sur la base d’un contrat entre vous et l’association. Tout le monde y gagne, vous accédez au top, et l’association avec de par votre présence dans son équipe. Bien entendu, si vous ne quittez pas l’association juste après... sinon vous ne respecteriez pas les règles du jeu.
  • Suivre des formations techniques : c’est à dire devenir bon dans plus de domaines, et c’est à dire, exploser vos possibilités de travail (et donc de salaire) en Interne comme en Externe. Plusieurs sessions sont organisées dans l’année, nous vous recommandons chaudement d’en profiter. D’autant plus que toutes ces formations sont gratuites pour les membres actifs de l’association !
  • Rédiger un livre : seul ou à plusieurs, vous pouvez rédiger un livre technique, pédagogique, soit sous la forme d’un documentaire, d’une nouvelle, d’une bande dessinée ou d’un traité technique. L’association vous publiera, vendra vos livres, et vous fera connaître en plus de faire connaître, par ce biais, la richesse de son équipe. Si vous avez un projet, merci de contacter la Conseillère Pub&Com du Centre de Ressources.
  • Réseautage entre membres : pensez à tirer parti de vos relations dans l’association, y compris d’un continent à l’autre. Et si vous devez vous réunir entre vous les Centres de Séjour Scientifique sont à votre disposition. Et si en plus vous vous réunissez pour des raisons scientifiques, l’hébergement de votre réunion sera gratuite !
  • Résidence de chercheurs : les Centres de Séjours Scientifiques ont, entre autre, la mission de pouvoir héberger des chercheurs, des ingénieurs ou des techniciens afin qu’ils puissent mener à bien leurs travaux, sur le terrain ou au calme. Selon les profils et les raisons de la venue le tarif d’adhésion n’est pas le même. En l’occurrence, pour les membres actifs de l’association, l’hébergement en résidence de chercheurs peut être gratuite, alors pensez-y ! Bien entendu vous vous imaginez bien qu’un contrat sera passé, par exemple en vue de publier obligatoirement un ou plusieurs articles scientifiques pour valoriser vos travaux.
  • Accompagnement à la création d’entreprise : vous voulez créer une association, une ONG, une entreprise, une fondation. Si c’est dans le domaine scientifique ou écologique et dans le but de servir au Développement Durable, l’association a les moyens matériels, financiers et humains de vous accompagner dans votre création de projet. Pour tout projet, merci de contacter le Conseiller Mark&Dev du Centre de Ressources.
  • Achat groupé de matériel scientifique et logistique : l’association achète du matériel en gros, à meilleur prix. Sachez en profitez. Surtout qu’en plus si vous êtes assez nombreux à en profiter cela aide l’association à négocier des tarifs encore meilleurs !
  • Intranet : sachez déposer une trace de tous vos actes sur le terrain sous la forme d’un petit article interne publié dans l’Intranet du site. Cela vous rendra à tous, dans tous les sens, une aide incroyable lorsque la situation se retrouvera. En déposant votre article vous rendez service à tous vos autres collègues à travers le monde, et eux faisant de même, ils vous rendent service à vous en retour.

 Comment adhérer à l’association

Vous pourrez adhérer à l’association en signant la convention qui lie les membres actifs et l’association. Ce document vous sera donné pour lecture au cours de votre période d’intégration. Si vous décidez de ne pas intégrer l’association il vous suffira alors de ne pas signer la convention.


Voilà, cette fois cette page est terminée, ouf !

Si vous avez des questions merci d’utiliser le forum ci-dessous, et dans tous les cas, à très bientôt sur le Centre de Séjours Scientifiques !

Maintenant que vous avez lu cette page dans son intégralité, vous devez nous le préciser en nous l’écrivant sur ce lien